DES EXPERTS EN AGRONOMIE ET EN ENVIRONNEMENT A VOTRE SERVICE

   

 

    
Recherche sur le site   











COLLECTION LES CARENCES

LES CARENCES MINÉRALES DE LA VIGNE
Auteur : Bruno BOURRIE

Le Pôle d’Aspach publie un nouveau guide de reconnaissance des carences :

« Les carences minérales de la vigne ».


<< La nutrition de la vigne est un phénomène complexe. En effet, même si la production ne présente plus véritablement de problèmes, les déséquilibres nutritionnels sont souvent synonymes de variations incontrôlées de la qualité. >>

Si les modes de cultures sont différents, les variétés nombreuses et les climatologies variées sur les zones de cultures, la déficience en élément s'exprime toujours selon les mêmes caractéristiques ».

Dans cet esprit, l’ouvrage regroupe les types de sols sur lesquels une carence apparaît le plus fréquemment, les facteurs environnementaux qui peuvent engendrer son apparition, mais aussi en décrivant très précisément les symptômes, le diagnostic devient aisément accessible.

L’ouvrage est illustré et présente des photographies originales. Les teneurs des organes végétaux qui permettent de faciliter l’interprétation d’une analyse foliaire, ainsi que les moyens de lutte contre les carences,  complètent utilement cette publication. 

EXTRAIT :

Chapitre III : Le potassium.

  
3. Description des symptômes :

La carence en potassium se manifeste au début du mois de juillet (3 à 5 semaines après la floraison) ou dès le mois de mai dans les cas les plus aigus. Elle apparaît sur les feuilles les plus jeunes à l'extrémité des rameaux. 
Au début les feuilles deviennent brillantes (photo 6), épaisses et leur bordure se recroqueville vers le haut (photo 7). Ensuite une décoloration jaunissante de la partie périphérique de la feuille apparaît (photo 8), et s'étend par la suite au reste de la feuille en devenant rougeâtre (rougeau minéral sur cépages rouges - photo 9) ou en restant jaune (flavescence sur cépages blancs - photo 10).
Ces symptômes peuvent coloniser la totalité du limbe par les espaces internervaires, et s'étendre aux feuilles les plus âgées. Dans la phase ultime, les feuilles se nécrosent et finissent par chuter prématurément.

Sur les grappes, la carence se manifeste par une diminution très importante du nombre de baies. A la maturité, seuls quelques grains de grosseurs très différentes, demeurent sur le squelette de la rafle (photo 12).


Il ne faut pas confondre la carence en potassium sur feuilles avec:

  • Une carence en magnésium naissante, qui commence par les feuilles les plus âgées (photo 14).

  • Une carence en manganèse, pour laquelle le jaunissement est très marqué entre les nervures et d'un ton plus foncé que pour le manque de magnésie.

  • ....

 

TARIFS

Prix unitaire
€ TTC
Frais de
port €.
  • 1 EXEMPLAIRE

22 3
  • 2 à 10 EXEMPLAIRES

22 5
  • 11 à 25 EXEMPLAIRES

20 7
  • 26 à 50 EXEMPLAIRES

18 10
  • Plus de 50 EXEMPLAIRES

Nous consulter

 

 

Contactez nous !

Votre avis, vos attentes vis à vis de notre site Internet,
 nous intéressent ....  cliquez ici


©
Sadef - pôle d'Aspach
- Dernière mise à jour : septembre 2006