DES EXPERTS EN AGRONOMIE ET EN ENVIRONNEMENT A VOTRE SERVICE

   

 

    
Recherche sur le site   











FER & POTASSE


Après l’année climatique particulière que nous venons de vivre, il ressort que dans certaines régions viticoles (Alsace, Bourgogne, Côtes du Rhône), la teneur médiane en potassium issue des diagnostics pétiolaires effectués à la véraison, indique une baisse de concentration de l’ordre de 25 % et atteint par endroit – 50 % par rapport à l’année précédente.

Cet accident aura certainement des répercussions sur le déroulement du début du cycle végétatif de la vigne en 2004. Il faudra être particulièrement attentif, sur le risque d’aggravation de l’effet des chloroses ferriques.

Pour évaluer ce risque, une série d’expérimentations conduites au cours de l’automne 2003 au Pôle d’Aspach, permet de quantifier l’interaction entre la déficience en fer et celle en potassium. Sur deux cultures, la présence d’une carence en potassium accroît fortement l’intensité de la chlorose ferrique, rendant sa correction plus difficile.

Expérimentation en conditions contrôlées Pôle d’Aspach 2003

 


Chlorose ferrique (photo SCPA)

Ainsi, dans les cas où le risque potentiel de chlorose est important, lié à des facteurs structurels :

  • Régions sensibles, lié à un taux élevé de calcaire actif du sol,

  • Porte-greffe peu ou pas adapté,

ou à des facteurs conjoncturels : 

  • Chute précoce des feuilles limitant la mise en réserve des sucres et amidon

  • Hiver et printemps pluvieux

  • Période froide et sèche au débourrement,

Nous conseillons d’intervenir précocement contre la chlorose ferrique afin de vous prémunir contre ce risque.

Dans le cas d’une stratégie d’apports au sol, ceux ci devront se situer entre la fin mars et la fin avril, afin d’atteindre la pleine efficacité au moment du débourrement.

En optant pour une stratégie foliaire, les traitements devront débuter vers le stade 5-6 feuilles. 

En effet, plusieurs séries de travaux réalisés par le Pôle d’Aspach au cours des années précédentes, ont permis de mettre en évidence que le délai d’apparition de la chlorose est d’environ vingt jours postérieur au début de la perturbation de la photosynthèse.

Dans tous les cas, vos distributeurs seront de précieux conseils pour vous guider vers le type de correction et le choix de produits les mieux adaptés.



Carence en Potassium (photo SCPA)

Pour plus d'information : contactez nous

Service expérimentation SADEF 

 

[Accueil expertises] [la Vigne]
 Expertise de la vigne ] FertiCulture Vigne ] FertiCulture Vigne : l'interprétation. ] Experimentation pour la vigne ] Formation sur la vigne ] [ Fer et potasse sur la vigne. ] Enherbement sur les sols ] Enherbement sur le Cep ] Qualité des vins. ]

 


Contactez nous !

Votre avis, vos attentes vis à vis de notre site Internet,
 nous intéressent ....  cliquez ici


©
Sadef - pôle d'Aspach
- Dernière mise à jour : septembre 2006